Pic de l’Har par la crête est

Vu du pic de Paumade, la crête en second plan:

J’avais déjà gravi le pic par la face nord . Il me restait à le grimper par la crête nommée Montagne d’Ourdouas.

J’avais également remonté toute la conduite d’eau jusqu’à la cheminée d’équilibre sous le Tuc des Ours. C’est donc en continuité.

Départ Eylie

Un peu avant d’arriver au col des Cos, verdoyant.

A la cabane, je prends la sente indiquée sur la carte en direction de la cabane d’Ourdouas:

Je vois 4 pièges photographiques pour épier les ours.

Arrivée dans la cuvette sous le Tuc des Ours. On distingune sur la crête vers la gauche le réservoir de la cheminée d’équilibre. C’est l’objectif.

Le choix du passage est évident, une montée bien raide agrémentée des rhodos, bref de l’ariègeois.

J’aurai pu aussi monté par le cirque:

Arrivée à la cheminée, on distingue la conduite que j’avais remontée:

De l’autre coté, le réservoir et au fond le pic de l’Har. C’est encore loin !

Maubermé et couloir de Tartereau:

Zoom sur le passage délicat:

GR et ruines:

Et bien, ça promet, si tout le parcours est comme les 100 m que je viens de faire !

Justement, la suite parait aérienne:

Finalement, tout va bien, aucune difficulté et une crête a cheminement sympathique.

La sente reste très discrète (voire inexistante sur certaines portions) empruntée principalement par les brebis. Je m’attendais à un plus fort passage humain au vu de l’absence de difficultés techniques.

Cabanes de Bentaillou et Serre Haute:

Grotte des Corneilles

Toute la crête:

Le final est pentu mais facile:

Au sommet:

Maubermé:

The Boss:

Etang d’Araing et Crabère:

Descente longue par le GR:

Et arrivée au parking avec le célèbre panneau:

1490 m de dénivelé, c’est tout de même assez long mais je recommande.

2 réflexions sur “Pic de l’Har par la crête est

  1. Merci Philippe pour tes photos .
    En début de saison tu es déjà au taquet !
    décors somptueux
    Ce que je regrette c’est ayant fait le Crabère j’ai hésité et pas fait le pic de l’Har ; c’est une faute ! depuis le refuge ce n’était pas loin .
    L’an passé j’avais indiqué à mon ami Mariano d’aller bivouaquer au sommet du pic de l’Har , ce qu’il a fait ; très peu de temps après l’ours était tout proche .
    Au fait , tu es toujours en activité ?
    Amitiés

    J’aime

  2. Hello Jean-Robert,
    Plutôt que d’aller au pic de l’Har, il est bien mieux d’aller au portillon d’Albe avec la vue sur l’étang et sur Paloméra (c’est pas plus loin).
    J’ai vu le topo de Mariano et ses déboires pour le retour par le col des Cos avec les « 3 erreurs de balisage ». En fait, le sentier a été dévié à chaque fois en oubliant d’ôter l’ancien balisage.
    En parlant d’ours, en montant dans la forêt, j’en ai peut vu et entendu un , c’était très diffus.
    Encore au boulot, l’année prochaine à mi temps.
    Au plaisir de se revoir JR.

    J’aime

Répondre à Jean Robert Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s