Pica Palomèra et Tuc des Armèros

Derrière le pic de Crabère, coté catalan, de belles montagnes. Randonnée effectuée fin juin, je n’ai vu personne pendant deux jours.

Dénivelé positif: 2560 m

Parti du refugi dera Honderia (après Canejan), j’effectue une boucle:

parcours.PNG

Dans Pales de Bedreda:

estanh de Bedreda:

Etangs en dessous à 2043 m:

Lac deth Potz et Tuc des Crabes:

Maintenant, je quitte le GR.

Le retour se fera par ce chemin:

Pica Palomèra, il faut monter sur la crête à droite:

Estanh Nère de Uèrri:

Maubermè vu de la Pica Palomèra:

Estanh de Pica Palomèra, j’y passerai le lendemain:

De la Serra des Armèros, le Tuc des Armèros:

Coret dera Ansa dera Caudèra, une des nombreuses mares:

Aubaga de Siesso:

Estanhola des Armèros:

Au sommet du Tuc des Armèros:

En descendant, pic de Serre Haute:

Le bivouac se fera la:

Estanh de Pica Palomèra:

Site des mines de Liat:

Lac Long de Liat:

Er Estanhot:

Estanh Nere deth Cap deth Marc:

Lacs de Liscorn:

Belle tyrolienne:

De nombreuses marmottes:

Dans la descente de Pala de Uèrri:

Retour à la voiture:

C’était magnifique !

Pic de l’Har

Pic de l’Har vu du Crabère en été:

Vu du pic de Courbayran:

Départ d’Elye (Biros), mois de décembre.

Chemin jusqu’au col des Cos:

Puis direction cabane d’Ourdouas:

La suite se fait hors sentier.

Le pic de l’Har apparaît:

Valier:

La terre est gelée et la neige dure. Sans crampons, la traversée de la moindre langue de neige est délicate. Je contourne la crête par l’ouest .

Au premier plan, pic Long. A l’arrière, pic de la Calabasse et pic de Paumade:

L’étang d’Araing et le Crabère:

Au sommet. Pic de Serre Haute à gauche et Portillon d’Albe:

Pic du Midi de Bigorre:

Beaucoup plus de neige pour descendre vers Bentaillou. Heureusement elle sera moins dure permettant de planter le talon.

Maubermé:

Valier et Mail de Bulard:

Détour par le petit étang à 2280 m sur le chemin du Portillon d’Albe:

Pic de l’Har:

Les cabanes de Bentaillou:

Station de Rouge:

VIVITAR DIGITAL CAMERA

Pic de Flamisella

Belle randonnée à partir d’Ossèse en vallée d’Ustou en ce début d’automne.

Départ à 920 m. Pic de la Lleia puis pic de Flamisella à 2785 m.

Montée par le GR du port de Marterat jusqu’au Pla de Lauze. Puis sentier de la cabane de Bonrepos. Malheureusement, ce sentier n’apparaît plus sur la carte IGN malgré qu’il soit balisé et équipé de câbles.

Cabane de Bonrepos avec au fond le port de Marterat:

Le « chemin » menant au port, HRP originelle, balisé mais difficile:

Il faut remonter le ravin de l’Aliot en mixte herbe/cailloux jusqu’au col.

Au col de l’Aliot à 2552 m, estany et estanyol de Flamisella:

La crête n’est pas loin:

Passage au pic de la Lleia puis au pic de Flamisella. 5 h de montée.

Le pic de Certascan, rude de ce coté et estany Blanc:

Au premier plan, le pic de Marterat et les étangs de Mariola et Montarenyo

Pic de Bourbonne en boucle

Mois d’août, la météo prévoit un temps très chaud et sec. Je pars pour deux jours en mode léger, l’idée est de parcourir tous les étangs entre la vallée de Gnioure et celle de Peyregrand dans le Vicdessos.

J’ai fais un peu de recherche de topo mais le parcours reste très imprécis et mon idée n’étais pas de faire le pic de Bourbonne.

Le parcours:

Je démarre à 5 h 30 du parking du Bouychet, il fait chaud.

Arrivé au pont de la Peyre, je prends la direction du barrage de Gnioure.

Peu après la cabane d’Auruzan, j’emprunte le chemin vers les étangs de Neych.

Au premier étang:

Je fais le tour des 6 étangs.

Au quatrième étang:

Au dernier étang à 2026 m , je monte directement dans le pierrier.

Arrivé au col à 2339 m:

Je vais passer par une brèche au centre entre les points 2310 et 2386 m.

L’étang des Renoudeilles des Vaches:

A la brèche, l’étang des Renoudeilles des Brebis avec le pic de Bourbonne:

A partir de cet étang, le cheminement n’est plus évident, passer sur le flanc gauche ne me parait pas facile et la crête est bien dentelée.

A l’étang, j’hésite et je décide de monter sur la crête au plus près à gauche du pic des Renoudeilles:

Arrivé au col, vue sur le pic de Bourbonne, en effet la suite n’est pas simple. J’hésite entre faire le pic ou descendre vers l’étang de Landrène pour remonter le cirque.

Et je ne sais même pas si ça descend de l’autre coté de la crête de Bourbonne !

J’opte pour la crête.

L’étang de Peyregrand avec la mare à 2194 m.

C’est chaotique, je dois descendre coté ouest de la crête, remonter, descendre …

J’approche du pic, les problèmes semblent réglés, je vais prendre la petite brèche à gauche:

Obligé de redescendre un peu coté ouest pour un final facile.

Beaucoup d’efforts dans les hésitations pour un dénivelé affligeant.

Au sommet, les étangs de Llassies et le pic du port, c’est superbe.

Ouf, je vois que ça descend aisément vers les étangs de Llassiès.

Etang de Peyregrand:

Je vais faire tous les étangs (une douzaine) en boucle, c’est sauvage, pas de chemin et personne.

Arrivée au plus haut des étangs.

Je n’ai pas eu le courage d’aller voir l’étang du Rouch, ça me donnera une bonne excuse pour revenir !.

La cabane super aménagée du berger, merci pour son accueil.

Les étangs inférieurs:

J’arrive au dernier étang, il est 17 h. Mon idée était de bivouaquer pour descendre tranquillement la longue vallée de Peyregrand le lendemain.

J’ai encore la forme, je décide de tenter la descente en mode turbo avant la nuit. 10 km de vallée à descendre, le genou a du mal.

A la jasse du Roc Rouge:

A la jasse de la Mastière:

DSCN2122 jasse de la mastière.JPG

J’arrive au parking à 20 h 30.

Super balade !

Pic de Barlonguère et pic des Trois Comtes en boucle

Le parcours en bleu:

Départ de la maison du Valier au Pla de La Lau, montée par la vallée de Peyralade, hors sentier à partir de la cabane de Trinqué, étangs de la Montagnette, pic de Cornave puis pic de Barlonguère, passage aux étangs de Bédérech, port de Barlonguère, bivouac à l’étang sous le pic des Trois Comtes, pic des Trois Comtes et retour classique par les étangs Long et Rond.

Environ 2700 m de dénivelée.

A la sortie de la foret, le pic de Barlonguère ( au centre):

A la cabane de Trinqué, on voit une vague sente montant pleine pente.

On perd facilement la sente mais sans souci.

Au croisement des ruisseaux de Barlonguère et de celui venant des étangs de la Montagnette:

Mont Valier et port de Barlonguère que j’emprunterai plus tard:

Le pic de Cornave:

Etangs de la Montagnette:

Il faut emprunter le pierrier pour arriver à la brèche. Ca parait assez pentu mais la grimpette est finalement facile.

A la brèche, les étangs de la Montagnette:

Etang du Tuc du Mil et pic de Barlonguère à droite.

Au pic de Cornave:

L’arête menant au Barlonguère:

Coté espagnol, le Pla de Berret au fond:

Etang du Tuc du Mil et toute la vallée montée:

Descente à l’étang, on voit la brèche empruntée: si l’on ne veut pas monter aux sommets, il est facile de descendre de la brèche directement à l’étang.

Etang sous le tuc de Bederech:

Cabane et port de Barlonguère:

Au port, l’étang Long:

L’étang Renadge d’en bas face au Valier sous le pic des Trois Comtes:

Coucher de soleil sur le Valier:

Et lever de soleil:

Au pic des Trois Comtes, le pic de Barlonguère au centre:

Je repasse par le port de Barlonguère puis vient la descente vers l’étang Long:

Etang Rond:

Cascade de Nerech:

Une bien belle rando sans difficulté technique , croisé personne le premier jour en cette fin août. Point croisé d’ours non plus et de superbes panoramas des sommets.

Pic de Courbayran

Le pic vu d’au dessus de Balacet:

Le Pic de Courbayran (1759 m) est le premier sommet de la crête menant à la Mail de Bulard. D’accès aisé, il permet d’avoir une vue totale sur les sommets du Biros.

Je vous propose deux randonnées d’accès différents:

1 * Accès normal par le chemin:

Petite promenade d’une grosse demi journée, je démarre de Bonac en passant devant l’aire des camping cars par le GR10E.

Bonac avec le lac:

Chemin bien tracé, dans la foret et c’est agréable en automne.

Cabane de l’Araing, la source n’est pas trop loin:

Sortie de la foret vers 1400 m et vue sur le pic de l’Har avec le col de Cos:

Le Maubermé à gauche et Serre Haute:

Je quitte le GR pour rejoindre la cabane de la Roque. Le pic de Courbayran vu de la cabane:

Au sommet, la Mail de Bulard:

En redescendant le col de Lauech avec le Valier:

Au col des Cassaings, je prends la descente vers Estoéou:

Ca descend direct et parfois assez raide, les granges de Marty:

A Morère Rouge:

Je reviens à Bonac par la route, en cet automne il y a peu de circulation et la vallée est agréable.

2* Accès hors sentier par la crête nord

Le début est le même : lac de Bonac puis le GR10 E jusqu’au lacet à 900 m. La , je prends la crête notée  » La Côte du Pont ». Ca monte assez raide mais sans difficulté puis la pente devient plus sympathique.

A l’approche du col du Trou de l’Osque, ça devient plus effilé et la végétation ralentit la progression:

Col du Trou de l’Osque, de la vallée on voit bien cette échancrure.

Bonac, l’Arraing:

Au col d’Arrau:

Cabane de l’Artigou:

Agrandissement de la cabane à l’été 2021:

Port de l’Esque:

Mail de Bulard:

Le pic de Courbayran n’est plus bien loin:

Valier:

Au sommet:

Du coté du Crabère:

Pic de l’Har et cabane de la Roque:

Je repasse par le Tuc de Couéou et je descend la ligne vers le nord pour rejoindre le GR:

Sur le GR:

Retour à Bonac.

Pic des Trois Comtes

Il y a deux sommets nommés de la même façon dans le Couserans : il s’agit du pic au dessus d’Aulus.

Vu du Pic Rouge de Bassiès :

Une belle randonnée d’automne, facile, à partir du parking d’Agneserre, un dénivelé de 1500 m

Jasse de Garbettou:

Etang du Garbet, on distingue le pic.

La montée vers l’étang bleu est plus raide voire délicate dans un passage de dalle verglacée.

Au moment où l’on aperçoit l’étang Bleu, il faut prendre sur la droite: une vague sente au début puis le cheminement est cairné.

L’objectif au centre:

J’arrive sur la crête, pic de la Lesse:

Du coté de la vallée d’Ars:

Le patron:

Pic de Puntussan:

Etang du Garbet:

Etang Bleu:

Pic des Trois Comtes en vue:

Zoom sur les Mont Rouch:

Au sommet, vers les trois mille ariégeois:

Pic Rouge de Bassiès à droite:

Vallée d’Ars:

Vers le Pic de Puntussan:

Etang de la Coumette d’Ayguenouilles (on peut y descendre sans problème):

Montcalm, Estat, Sullo:

Descente hors sentier vers une petite mare non indiquée sur la carte, c’est du caillou !

Mince pellicule de glace:

Etang Bleu:

Garbet:

Je retrouve le sentier de l’étang Bleu:

Pic de Serre Haute

Le Pic de Serre Haute (le plus haut !) depuis le Tuc du Coucou:

Vu du col de l’Arraing:

En boucle depuis Eylie et par un chemin détourné:

Départ d’Eylie tôt, il fait déjà chaud, la journée sera rude.

Direction col des Cos avec sa cabane:

Au col:

Coté ouest, le pic de Paumade à droite et le col d’Auarde visé au fond:

A la cabane forestière de l’Isard:

Cabane du Troumas, très sympathique mais sans eau:

Cabane des Pugues avec le col:

Au col d’Auarde, vue sur la Haute Garonne:

Etang d’Uls:

Je suis ensuite la crête jusqu’au Tuc de Bouc puis au pic de Lanères.

Pic de Maubermé:

Pic de la Mède au premier plan et le col de Cos au second plan:

Le Crabère:

Etang d’Araing

Mont Valier

Montée dans la Serre d’Araing puis au col direction Portillon d’Albe.

Serre Haute et étang d’Albe:

Le Portillon d’Albe:

Passé la frontière Esthanets d’Albi:

Estanh Long de Liat:

Lacs de Liscorn:

Je campe au petit Esthanets d’Albi, le pic Blanc de Portillon:

Serre Haute:

Montée à Serre Haute:

Au sommet, facile à partir du Portillon d’Albe:

Valier, omniprésent.

Une bonne giboulée d’eau puis de grêle à la descente au port puis très vite le soleil revient. A l’étang d’Albe:

Etang de Floret:

A l’étang de Chichoué. Serre haute à droite et on devine le Port de la Hourquette.

Mines de Bentaillou:

Descente dans la brume.

Pic de Mont Rouge

Le Pic de Mont Rouge (2379 m) se gravit normalement , comme le Pic de Mède, par l’étang d’Aubé.

Je ferai une boucle en montant par la vallée d’Ars en hors sentier.

Le Pic de Mont Rouge au centre avec le pic de Méde à droite.

Départ au dessus d’Aulus au lacet à 858 m au lieu dit : Magach. Passage au col de Carbourisse à 1075 m et je rejoins la piste menant à la cascade d’Ars.

La portion hors sentier : en rouge la montée, en bleu la descente:

Après la passerelle au dessus de la cascade, je prends le chemin plein sud remontant la vallée d’Ars.

Arrivé à l’étang de Cabadas, c’est ici que les réjouissances commencent.

Je prends tout droit pleine pente dans les cailloux, les fougères, le rhodo

et les arbustes.

L’étang:

Un peu plus haut, l’étang de las Touetos. On voit à droite le port de Sounou avec à sa gauche le Pic entre les Ports

La montée est rude, arrivée sur la crête et le Cap du Pis Blanc:

Le sommet:

Au sommet, vue vers le sud:

L’étang d’Aubé et la dent de Mède au premier plan à gauche. Au fond, Certascan et Montabone.

Pic de Turguilla au fond:

Pour le retour, je décide de rallier la cabane de Guzétou au dessus de l’étang. Il n’y a aucune sente, c’est assez éprouvant.

Et le brouillard monte …

Quelques semaines plus tôt, j’avais tenté le pic par la crête en montant directement de la cabane de Guzétou:

La montée est facile.

Arrivé sur la crête, le Mont Valier:

Crête très facile jusqu’au point 1946 m.

Je m’arrête ici, le passage est probablement possible en descendant sur la droite et en remontant la pente herbeuse que l’on voit à droite .

Descente vers la cabane:

L’étang de Guzet:

L’étang au printemps:

Cascade de Fouillet:

DSCN0786.JPG

Et le ruisseau du Fouillet.

Une belle balade, un super panorama au sommet mais le hors sentier est très éprouvant.

Pic entre les Ports

A 2554 m sur la frontière, ce pic peu parcouru offre une vue du Montcalm jusqu’au Mont Rouch. Il faut remonter toute cette belle vallée d’Ars et ce sommet se mérite !

Départ à Aulus par la piste menant à la cascade d’Ars.

A la passerelle à 1485 m, le sentier est moins touristique.

Le premier étang, Cabadas:

A l’étang de la Hille de l’étang:

VIVITAR DIGITAL CAMERA

Au Turon d’Ars, à la cabane, la frontière est encore loin.

L’objectif est en  vue:

Une année précédente à la même époque: 

VIVITAR DIGITAL CAMERA

Je vais passer par le port de Sounou (à droite et balisé), puis gravir le pic Rouge, passer le port de Guillou avant de m’attaquer au pic entre les Ports.

Arrivée au port, depuis Aulus 10 km en linéaire et un dénivelé de 1600 m.

Estanys de Guilo:

Au pic Rouge:

La suite du parcours avec le Pic entre les Ports à gauche. En face pointe des Trois Comtes:

Montcalm, Estat, Sullo enneigés:

Vue centrée sur la vallée d’Ars:

Estany de Romédo de Baix:

Dent de Mède et pic de Mont Rouge:

Lagopède alpin male:

Port et pic de Couillac, Montabone, Certescan et Mont Rouch:

Du pic de Séron au pic de Mont Rouge:

Les trois mille ariégeois:

Le sommet:

Je descend jusqu’au port des Trois comtes. Le pic de Bentefarine au centre et à gauche Puntussan:

Il faut maintenant descendre, pas de cairn, j’espère que ça passe jusqu’en bas.

Pic de Séron, dent de mède et pic du Mont Rouge:

Un pierrier au début, au centre le pic de Bentefarine:

La descente n’est pas techniquement difficile mais de nombreuses plaques trop inclinées obligent a faire des détours. C’est assez long pour rejoindre le sentier de la vallée.

Encore du soleil dans la vallée d’Ars.

Du sable fin, agréable en été:

VIVITAR DIGITAL CAMERA
VIVITAR DIGITAL CAMERA

L’étang de las Touétos:

Cascade d’Ars:

En été :

VIVITAR DIGITAL CAMERA

Randonnée faite fin octobre, parti à l’aube à 7 h, rentré à la tombée de la nuit à 18 h.

Dénivelé de 1900 m.