Boucle port d’Orle / port de Barlonguère

Une randonnée brumeuse et pluvieuse pour la première matinée.

Départ du parking de La Pucelle à Bonac.

Cabane du Besset où je m’arrête environ une heure pour me sécher devant un bon feu.

Passage au col à 1828 m à la cabane du Clot du Lac puis remontée de la vallée vers la cabane de Trinqué.

Le soleil apparaît enfin à l’approche du port de Barlonguère.

Valier:

Je monte au Tuc Blanc quasiment sur la frontière, pic des Trois Comtes:

Valier:

Pic de Barlonguère:

Et coté espagnol, la vallée descendant vers Montgarri:

L’église de Montgarri.

Je continue la piste vers l’ouest.

Puis au pont, à Es de Cabau je prends plein nord et rejoint la rivière un peu plus haut.

Le lendemain, montée vers le port d’Orle.

Arrivée à la frontière, coté français:

Coté espagnol:

Vers l’ouest, la Mail de Bulard:

Le refuge George Pons et au dessus le port de l’Esque.

Cabane de Hounta et vallée d’Orle:

A la cabane, Port de l’Esque:

Deux jours en Aston

Balade à l’est du massif de l’Aston, encore une infidélité au Couserans.

Départ du Pla des Peyres.

Tracé français en vert:

Tracé andorain:

Je pars en suivant la Coume de Varilhes, le Pla des Peyres:

Le premier des étangs de Fontargente:

Deuxième,

Port de Fontargente:

Grand étang de Fontargente:

Initialement, je voulais prendre la crête par le pic Négre de Juclar, mais elle ne m’a pas inspiré, je décide donc de passer en Andorre et de descendre le riu del Manegor.

Baladosa:

Montée vers les étangs de Juclar:

Coté français, étangs de Joclar et Estagnol. On distingue le refuge du Rhule où je passerai le lendemain.

Etangs de Juclar, magnifiques.

Arrivée à la frontière au Col de l’Albe. L’étang de l’Albe:

A l’étang à 2285 m avec la crête du pic d’Escobes:

L’étang de Couart:

L’étang de Pedorres:

Je remonte le ruisseau de la Vaillette jusqu’au col à 2440 m.

Au col , l’étang du Siscar:

Au déversoir:

Belle vallée du Siscar:

A la Jasse del Forn:

Je descend jusqu’à l’intersection avec le GR à 1962 m et je remonte vers la Jasse de Brougnic. Je bivouaque juste au dessus de l’étang à 2000 m. Brouillard le soir, le matin je pars rapidement avant que le brouillard remonte.

A l’étang de Pédourres:

Je décide de passer par l’étang Vidal, pas facile en hors sentier.

Après Vidal, le petit étang à 2109 m:

Etang de Comte:

L’Estagnol:

Je monte par le GR de Pays, GR 10. Longue montée, il fait chaud et le parcours de la veille se paye maintenant.

Arrivée sur la crête de Lhasse:

Il faudra encore descendre et monter jusqu’au col de la Calmette.

L’étang Bleu:

La marre suivante:

Le col des Calmettes à 2330 m, descente vers le refuge du Rhule:

Au refuge.

Fin de balade.

Pic de Montareing

A 2661 m sur la frontière, on atteint ce sommet normalement par la crête à partir du Cap de Ruhos. Je vais prendre un autre chemin en grande partie en hors sentier.

Départ aux mines d’Anglade à Salau et passage à la cabane de Saubé.

Vers 1710 m, un chemin part sur la droite et mène à la cabane de Fontaret (plus qu’une ruine). La barre juste au dessus de la cabane:

A partir des ruines, le chemin est plus discret, on le perd facilement, il faut longer la paroi plus ou moins, passer une croupe à 1843 m et passer sur le N de Quer Ner sur la carte.

Montée en direction de la source des bergers sans y passer (je préfère le coté droit). Un peu raide mais sans difficulté technique.

Arrivée à un col entre le Tuc des Lias et le Tuc du Pis Noir. Au col, vue sur le cirque d’Anglade.

Vers le Valier:

Vers la crête du Pic de Soubirou, on voit la cabane des Maurets sur la plateforme d’un stérile.

Montée en zig zag vers la crête, passage par des petites mares.

J’arrive sur la frontière au Pas de la Banque de Lauret à 2459 m.

Pic de Mariola et Lago de Riveralla:

La suite avec le pic de Montareing:

a contourner:

Le Ventolau:

Au pic, le lago de Mariola:

Les Mont Rouch:

Je continue la crête jusqu’au passage de Montareing, passage est un grand mot coté espagnol:

La descente coté français en direct vers la source du Pis Noir m’apparaît difficile (une barre rocheuse), je dois contourner. Et effectivement vue d’en bas, le passage est plus que délicat:

Un sentier mène aisément jusqu’à la source du Pis Noir, ensuite c’est au pif et malheureusement le brouillard se lève. Je dois viser les ruines de la cabane de Fontaret et pas me louper. Si je descends trop, le passage est impossible. J’arrive sans GPS pile sur la cabane en plein brouillard, de la chance !

Cabane de Saubé:

Mail de Bulard

La Mail de Bulard à 2750 m dans le Biros est un sommet facile du coté espagnol, plus compliqué par la France.

La Mail avec l’arête nord vu d’au dessus d’Antras:

Je démarre du Bocard d’Eylie.

Montée par le GR10 jusqu’au col de l’Arech.

La cabane de Lasplanous:

De la plein sud sur la crête de Mont Ner et petit détour par le casernement des anciennes mines « Baraques des Mineurs ». 250 mineurs vivaient ici sur une mine réputée très dangereuse, les chutes étaient courantes.

Retour sur la crête. Sans qu’il y ait de véritables difficultés techniques, le passage est impressionnant, il ne faut pas glisser. La plupart du parcours s’effectue à flanc avec des prises très confortables. A faire tout de même par temps sec.

DSCN2270.JPG

Les Baraques:

Fin de la crête de la Mail de Bulard.

L’orri sommital s’écroule:

Mont Valier:

L’estanh Deth Piétà, coté espagnol. Avec le port d’Orle.

C’est quasiment plat coté sud, le Maubermé :

Je redescend par le col de Villeneuve, pentu mais avec un bon pierrier facile.

Cabane d’Artignan:

Et retour à Eylie:

Pic de Font Blanca ou Pic du Port

DSCN2097.JPG

Magnifique sommet à 2903 m très facile à partir de l’Andorre mais très long de France.

Départ du parking des Bouychets à 925 m au sud de Siguer.

Tracé coté andorain:

On remonte le ruisseau d’Escales jusqu’au Pont de La Peyre et on prend la direction du barrage de Gnioure.

La cabane d’Auruzan:

Une fois l’étang remonté :

Et de l’autre coté, le Port nouveau sur la frontière. Cette vallée est très agréable à remonter.DSCN2044.JPG

Montée vers el Collet de la Coma, un peu raide sur la fin.

Au col frontière, le Pic de Tristagne et l’étang de la Goueille à droite:

La crête menant au Pic du Port ou pic de Font Blanca.

Au sommet:

L’étang du Rouch au premier plan:

Etangs des Llassiès et étang Blaou à droite:

Je vais rejoindre la France par le port de Siguer (sur la gauche), descente dans le vallon:

Le pic de Font Blanca:

Et au port:

Etang Blaou

La descente de cette belle vallée de Peyregrand est longue .

L’étang de Peyregrand:

Jasse de La Mastière:

Pic de Ventolau

Le pic de Ventolau (2843 m) non loin du Mont Rouch se gravi par l’Espagne. Je décide de démarrer de France à Ossèse (930 m) en vallée d’Ustou et de faire le final par l’est en hors sentier.

A mi chemin du Port de Marterat  à la croix de Portère:

Arrivée au port à 2214 m soit déjà 1300 m simplement pour passer la frontière.

Le parcours en Espagne:

Estany del Port:

Je suis déjà passé à cet étang plusieurs fois : boucle 1  boucle 2

L’objectif :

Je descend jusqu’au parking de la piste forestière de Pleta Paloméra et je traverse tout de suite le torrent .

Quelques déambulations entre des dalles et des sapins, arrivée à la cabane:

Légèrement en dessous de la cabane, on rejoint le sentier montant au refuge Pujol.

Pause bien agréable avec les mont Rouch:

Arrivée à l’estany de Llavera:

A partir de maintenant, c’est du hors sentier, l’estanyet de Llavera:

Je voulais rejoindre le plus petit des estanys de Vedos à 2272 m, mais j’ai un peu trop monté. Après une traversée de pierrier et d’un mixte cailloux/herbe, je me retrouve un peu au dessus de cet étang.

Le pic de Ventolau est encore loin et la pente est … pentue!

Je vais prendre sur la droite afin de rejoindre au plus vite la crête.

Dans la montée, les estanys de Vedos:

Ca grimpe bien sévère, arrivée sur la crête vers 2500 m:

L’estany Major de la Gallina, de toute beauté:

Ainsi que les étangs inférieurs:

D’en bas, la crête semblait toute plate, c’est loin d’être le cas, il faut zigzaguer.

Je me rapproche du sommet mais c’est long !

L’estany de Ventolau:

Au sommet, vers l’Estat:

Les étangs de la Gallina avec le pic de la Gallina:

Vers l’ouest:

Et vers le sud. Au premier plan le pic Del Tres Estanys:

Je descend direct dans une pente assez soutenue vers les Tres Estanys:

Je bivouaque au deuxième étang, pas mal le paysage:

Le lendemain, beaucoup moins de dénivellé, je descend à l’estany de la Gola:

Puis les étangs de la Tartera:

J’erre un peu vers Bassetes del Cap de Nyiri puis je vais, à travers un vilain dédale de rochers, rejoindre le sentier menant à Bassa de Curios.

Estanys de Calberante et de la Gola:

Arrivée au col, l’estany Major de la Gallina avec le Ventolau.

La crête que j’ai réalisé la veille:

Passage au refuge Pujol puis à la cascade de Llavera.

Je vais passer sur l’autre versant à l’estany de Mollàs puis en suivant la pente herbeuse légère rejoindre le port de Marterat.

L’estany de Molàs:

A partir de la, de multiples sentes permettant de rejoindre l’estany del Port puis le port.

La descente du port de Marterat est longue…

Très belle balade.

de Soulcem à Becero

Quelques étangs en deux jours : Soulcem, Gardelle, Roumazet, Port Vell, Areste, estanyol de Canalbona, Fondo, Sotllo, Coma de Sotllo, Canedo, Becero, Baborte et Soucarrane.

Certains très connus, d’autres plus confidentiels.

Départ de l’étang de Soulcem, le pic de la Madelon:

Ruisseau de la Gardelle:

L’étang le plus haut de la Gardelle:

L’intermédiaire:

Et le plus bas:

L’étang de Roumazet avec le port:

La pointe de Roumazet à droite:

Estany del Port Vell:

Descente vers le ruisseau d’Areste:

Arrivée à la passerelle, il faut contourner le rocher par la gauche et monter dans la pente: on rejoint le sentier montant vers l’estany d’Areste.

Il faut suivre le Barranc d’Areste:

Estany d’Areste:

Remontée de la vallée de Canalbona, magnifique la chaîne frontière.

L’estanyol de Canalbona et le port de Canalbona:

Je remonte vers le col à droite du petit pic pointu juste en dessous du pic de Canalbona vers 2850 m.

Au col, l’estany Fondo:

La descente est un peu tendue, il faut en fait passer par le Collado de l’estany Fondo.

Coma de l’estany Fondo:

Superbe étang.

Descente au jugé, ça fait un moment qu’il n’y a plus de chemin.

Estany de Sotllo, Pica d’Estats et pic de Sotllo:

Montée en direction de Baborte, arrivée au premier étang avec le pic de Baborte.

J’étais passé là il y a deux ans: boucle Estat, port de l’Artigue

Col de Canedo, il faut monter facilement dans la pente herbeuse à droite.

En montant au col, les estanys de la Coma de Sotllo:

Au col, le Canedo:

Les Crestes de Canedo, j’avais tenté de passer de l’autre coté l’an dernier : https://randocouserans.wordpress.com/2016/04/29/errance-entre-turguilla-broate-et-couillac/

Le col, caillouteux mais sans difficultés :

Ribera de Canedo, il faut descendre, chemin incertain.

J’en ai vu un tas d’autres bien vivants.

Passage un peu pénible, il est préférable de le faire dans l’autre sens.

Rui de Sellente:

Je suis ensuite remonté au Collada de Becero puis descendu à l’étang superbe de Becero:

Bivouac à la base de l’étang, pas facile de trouver une place, il faut monter légèrement sur la droite pour plus de surface plate. La source est à 10 m à coté, il y a du bois, idéal.

Montée au col de Sellente et descente vers l’estany de Baborte:

Cabane de Basello, très sommaire:

Descente sympa vers le refuge de Vallferrera:

Pla de Boet:

Frontière:

Passage au port de Boet, l’étang de la Soucarrane:

Cabane réservée au berger.

Une des plus belles balades que j’ai faite.

Porte de Trèmul

Passage plus connu des isards et des ours que des humains, randonnée sauvage et facile au départ du Pla de la Lau dans la vallée du Ribérot.

En hiver:

A la maison du Valier, on prend le GR 10 vers l’est.

Juste avant la deuxième série de lacets vers 1250 m, ici:

Il faut traverser le torrent et on trouve un chemin 15 ou 20 m plus loin.

Ce chemin monte dans la foret des Nères; peu de passage mais le chemin est bien tracé. On arrive en sortie de foret et le chemin disparaît.

Mais au loin je vois l’objectif. Il faut suivre en gros le torrent jusqu’à la cabane.

Cabane de Trèmul, ouverte et très bien aménagée.

La porte de Trèmul n’est pas bien loin:

Vue sur le chemin parcouru:

La porte:

Vue de l’autre versant:

Au pic de Trèmul, vue sur le Valier.

Valier et Valiérat fait cet été.

En descendant vers les étangs.

Etang d’Arauech:

Milouga:

A la cabane d’Eychelle:

Descente par le gr10.

La porte de Trémul est une bonne variante pour aller au Valiérat.

Pic de Tristagne en boucle

Pic de Tristagne vu lors de la montée au Pic de Font Blanca:

Vu du pic de Malcaras:

A partir de la centrale de Pradière, montée directe au pic par l’étang d’Izourt, descente par la crête vers le port de l’Albeille et retour par les étangs de Petsiguer.

Petite infidélité au Couserans ! Sur la journée, il ne faut pas traîner!

Montée ariégeoise, arrivée à l’étang d’Izourt:

Puis étang Fourcat, toujours le brouillard:

3 min plus tard:

Pic de Tristagne:

La montée se fait par le pierrier jusqu’au col à 2682 m.

Au col, Andorre de l’autre coté avec l’estany de Tristaina:

Puis la crête jusqu’au sommet sans problème, à part le brouillard à l’arrivée!

Descente par la crête ( plus ou moins) vers le port de l’Albeille.

Les étangs du même nom coté français:

Tristaina encore:

Au port de l’Albeille:

Etang de la Goueille:

Passage du col vers Petsiguer:

Etangs de Petsiguer.

Descente vers Izourt:

L’Ariège toujours bien verte !

Dénivelé: environ 1800 m.

Une longue journée !

Mont Rouch

Magnifique balade avec un dénivelé de 1900 m sur un chemin contraignant.

Départ de Salau

A la sortie de la foret:

Un petit passage câblé, rien de difficile:

Le névé qui contraint souvent à le contourner par le bas, parfois avec difficulté:

La superbe cabane des Clots de dessus à 2023 m:

Un autre été, je suis allé voir le laquet du Mail:

l’arête:

Et le Mont Rouch de France en vue:

Au sommet:

Ventolau:

Mont Rouch d’Espagne:

Le Valier:

Estany de Llavera et l’inférieur de la Galina, on distingue le refuge:

isard:

En dessous de la cabane, le retour est un peu usant sur un mauvais chemin.